Offres d’emploi : Préposé à la gestion des routiers

Mission :

Le préposé à la gestion des routiers apporte du support à la gestion des routiers et libère les répartiteurs et les chefs d’équipe des tâches administratives, leur permettant un meilleur temps de qualité avec les routiers.

Tâches :

• S’occuper des tâches administratives de la répartition
• Prendre en charge les communications satellites et téléphoniques
• Faire un suivi rigoureux de tous les messages
• Prendre les disponibilités

Profil recherché :

• Axé sur le service à la clientèle
• Avoir des aptitudes en communication
• Respectueux et humain
• Bonnes connaissances informatiques
• Bilingue (français et anglais)
• Polyvalent et flexible

Détails :

• 40 heures par semaine, du lundi au vendredi, de jour.

Ce poste vous intéresse? Vous avez le profil recherché? Faites parvenir votre CV :

http://www.groupetranswest.com/postulez
recrutement@groupetranswest.com
Fax : (514) 631-0293

S.v.p. assurez-vous d’inscrire le nom du poste pour lequel vous postulez. Merci!

« L’importance d’utiliser la ceinture de sécurité et le harnais » : témoignage de notre routier accompagnateur Gilbert

Bien que Trans-West soit reconnu officiellement comme étant le troisième transporteur nord-américain le plus sécuritaire en matière de transport longue-distance par le TCA, et que des politiques de sécurité soient mises en place, tel que l’interdiction stricte de texter au volant, il y a des situations qui demeurent hors de notre contrôle…

Nous souhaitons partager avec vous le témoignage de notre routier accompagnateur Gilbert, qui a été victime de l’une de ces situations avec son coéquipier Alain.

Tels que Gilbert, nous souhaitons que son témoignage vous sensibilise à l’importance de porter votre ceinture de sécurité ainsi que votre harnais de protection, présent dans tous nos camions, afin qu’en ces rares situations, le pire puisse être éviter. Si vous ne trouvez pas le harnais, vérifiez sous le matelas, où il est généralement disposé. Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire, que vous soyez dans la cabine ou la couchette.

La ceinture de sécurité, les lois et règlements sont là pour nous protéger

Par Gilbert H.

Suite à une collision survenue en Californie, je voudrais expliquer ici l’importance de porter sa ceinture de sécurité.

Je venais de m’endormir à l’arrière et c’est Alain qui était au volant, qui en était à son premier voyage. Soudainement, il y a eu un choc terrible, accompagné d’un bruit terrifiant, qui m’a projeté dans l’habitacle comme une balle de tennis dans une sécheuse en marche. Honnêtement, après un réveil si brusque, on ne sait pas ce qui se passe. Je me suis retrouvé dans le fond du camion en position foetus, la tête appuyée contre le rideau, entre les deux sièges, la porte du frigo entre les genoux et la poitrine. Il y avait des objets sous moi, ainsi que le contenu du lit supérieur et des différentes tablettes éparpillées dans l’espace couchette. Même les vêtements qui étaient sur des cintres dans les petits garde-robes ont été éparpillés un peu partout. Ça donne une idée de la violence du choc.

Le camion était encore en mouvement, dans un bruit de métal froissé. C’est à ce moment précis que je réalise que je suis dans le camion et que nous sommes en train d’avoir un accident, que le camion bouge encore dans un bruit infernal et je suis toujours vivant. Je me suis dit : « Il faut que ça arrête, je suis toujours vivant et je veux le rester! » C’est avec soulagement que le camion s’est arrêté quelques pieds plus loin.

Tentant de reprendre mes esprits, j’ai demandé à Alain ce qui s’est passé. Une voiture s’est retrouvé subitement dans notre voie et mon coéquipier a donné in extremis, comme un geste d’auto-défense, un coup de volant vers la gauche pour tenter d’éviter la collision frontale. Ce geste a carrément sauvé la vie de l’automobiliste en évitant un face à face direct. Grâce à cette manœuvre, le chauffeur de la voiture s’en est tiré indemne.

Sous l’impact, la roue avant droite du camion s’est détachée ainsi que la suspension (lames de ressort). L’essieu avant s’est donc placé à 45 degrés et le camion est devenu incontrôlable pour se diriger rapidement dans le champ de l’autre côté. L’essieu avant, la suspension et l’autre roue se sont complètement détachés et le camion a arrêté sa course assis sur le plateau à l’huile. Voilà les faits tels que je les ai vécus.

Depuis le temps que je conduis ces camions, je me suis très souvent posé ces questions : sur une route à contresens, que vais-je faire si une voiture ou même un camion change subitement de voie pour venir me frapper? La même chose si une voiture ou un camion traverse un terre-plein sur une autoroute pour se diriger vers nous? Ce sont des situations sur lesquelles nous n’avons pratiquement pas de contrôle.

Non, je n’ai pas peur de retourner sur la route. Non, je n’ai pas peur de reprendre le volant. Oui, j’ai peur maintenant d’aller me coucher à l’arrière. Un accident est un accident. Il faut prendre tous les moyens possibles et respecter religieusement les lois et règlements; ils sont là pour nous protéger. Comme passager ou coéquipier qui dort à l’arrière, tu n’y peux rien. Tu t’en remets à 100% à ton partenaire. Tu dois t’assurer que lui aussi respecte les règles, qu’il ne s’endorme pas et qu’il prend tous les moyens pour assurer la sécurité des deux.

On peut s’assurer qu’il est attaché, donc en cas d’impact, il a aussi le volant pour se tenir un peu et il peut prévoir certaines situations en demeurant fixé à son siège et tenter de limiter les dégâts, le cas échéant. En arrière, à part le chauffage, on ne contrôle rien, mais on doit se protéger du mieux qu’on peut. Je ne sais pas si les lois canadiennes ou/et américaines nous obligent à utiliser le harnais de sécurité, mais en ce qui me concerne maintenant, je vais l’utiliser à chaque voyage. C’est la seule protection que nous avons. Je suis convaincu que je n’aurais subi aucune blessure si je l’avais utilisé.

Maintenant, avant chaque voyage, je vais vérifier la présence de ce dispositif et son bon fonctionnement. J’ai déjà vu des camions qui n’en avaient pas. C’est clair et net dans mon esprit maintenant, s’il n’y a pas ce dispositif dans le camion, je ne pars pas, tout simplement.

En terminant, je veux souligner le support extraordinaire de Trans-West dans ce dossier, particulièrement celui de Pierre, Guy, Pascal, Francis et tous les autres qui ont travaillé en arrière-plan pour nous rapatrier en avion dans les meilleurs délais. C’est rassurant de travailler pour une compagnie qui prend ses responsabilités.

Gilbert

Gilbert Nous soulignons le professionnalisme de nos deux routiers et le jugement d’Alain, au volant, qui a sauvé une vie. Nous sommes également fiers du professionnalisme et de la conduite sécuritaire des routiers de notre flotte. Même si le risque d’accident demeure présent pour tous les usagers de la route, ces types d’accident sont très peu nombreux en considérant le millage parcouru par nos camions.

Nous remercions Gilbert pour son courage de partager avec nous son expérience.

Prudence et bonne route!

#‎GroupeTransWest‬ ‪#‎SécuritéRoutière‬ ‪#‎Camionnage‬ ‪#‎AccidentDeLaRoute‬ ‪#‎CeintureDeSécurité‬

Épouses de camionneurs : supers héroïnes!

Femmes d’exception 2015

C’est avec l’appui et le soutien de leur conjointe que plusieurs routiers vivent leur passion de rouler dans la paix et l’amour. Alors que le routier quitte la maison pour quelques jours, la conjointe doit prendre le foyer en charge. Ces femmes courageuses sont d’une importance capitale dans le bonheur que vivent nos routiers dans le camion.

Bravo femmes d’exception, merci de votre contribution à l’épanouissement de nos routiers et à faire de Trans-West l’entreprise exceptionnelle qu’elle est! À cet effet, nous vous présentons le témoignage de notre routier accompagnateur Loïc pour sa femme, Céline.

Témoignage de reconnaissance dédié à Céline

Ma femme, Céline, n’est pas juste une épouse ordinaire. Elle a choisi d’épouser un trucker. Cela peu sembler anodin, mais cela fait plus de sept ans quelle a choisit de mener, quasi seule, une vie bien plus compliquée que celle de la majorité des femmes.

Son mari est toujours sur la route, pour mettre du steak sur la table comme on dit. Ce faisant, en plus de son rôle d’épouse, elle est aussi en charge de faire tourner une maison au grand complet. Fendre des bûches, déneiger, changer une roue crevée sur l’auto ou une fuse qui a claqué, elle doit savoir tout faire aussi bien que son époux, car il est rarement à la maison. Elle doit aussi s’occuper des enfants, animaux, maison, et, si jamais il lui reste un peu de temps, s’occuper d’elle. La mienne a en plus dû s’occuper de notre immigration, de la construction de notre maison, du bébé et de retrouver une job.

Alors non, une femme de trucker n’est pas comme les autres, et c’est pour cela que peu tiennent le coup. La mienne est exceptionnelle, tellement que de simples mots ne peuvent la décrire. Certains regardaient Wonder Woman à la Tv, moi je l’ai épousé…

Loïc

Céline, Wonder Woman

Avis de nomination au poste de directeur du recrutement

C’est avec plaisir que nous vous annonçons la nomination de Denis Arseneau au poste de directeur du recrutement.

Son mandat est de soutenir le département en apportant son savoir faire à l’équipe et en contribuant à trouver de nouvelles avenues. Il s’occupera, entre autres, du marketing et travaillera en collaboration avec l’équipe à l’analyse et à l’innovation du recrutement et de notre présence sur les réseaux sociaux.

Ayant déjà possédé une firme de recrutement spécialisée dans le domaine de la science, et dirigé des opérations d’évaluation psychométrique à l’aide d’outils d’analyse, Denis apportera une expérience complémentaire à l’équipe. Son esprit d’analyse nous aidera à cibler et embaucher les meilleurs routiers pour Trans-West.

Denis Arseneau« Chez Trans-West, le mot ÉQUIPE prend tout son sens : des employés à tous les niveaux, fiers d’appartenir à l’équipe; les routiers longue-distance et les employés du bureau travaillent ensemble avec le désir commun de satisfaire les clients » dit Denis, heureux d’intégrer un groupe fier et passionné comme le nôtre.

Nous sommes confiants que Denis apportera à l’équipe du recrutement une expérience nouvelle et enrichissante. Nous souhaitons la bienvenue à Denis dans la grande famille Trans-West!

Volvo 780 automatique, 2016 : « Je vous souhaite d’être réceptif à cette nouvelle technologie et de vivre une belle expérience! » Marcel T.

Depuis la fin de l’année 2014, nous avons débuté le renouvellement de notre flotte en intégrant 100 nouveaux camions automatiques, soit des Kenworth T-680 et des Volvo 780, 2016. Ils sont en 6 x 4, chaussés sur des pneus doubles. Tous les nouveaux Volvo sont dotés du système de haute technologie VEST, offrant une stabilité remarquable en cas de freinage d’urgence ou de virage brusque, sur chaussée sèche, mouillée ou glacée.

Le système VEST analyse  les paramètres du véhicule à l’aide de capteurs, et réagit aussitôt que ceux-ci démontrent une perte de contrôle ou une situation de conduite dangereuse. Il intervient rapidement pour assister le routier en réduisant le couple du moteur et en appliquant une puissance de freinage calculée avec une fine précision. Ce système a fait ses preuves… Il réduit considérablement les risques d’accidents graves, tels que les capotages et les mises en portefeuille.

À cet effet, nous souhaitons partager avec vous le témoignage de notre routier Marcel, qui a fait un voyage avec l’un de nos nouveaux Volvo dans des conditions de conduite difficiles. Merci de nous avoir communiqué tes impressions Marcel! Bonne lecture et bonne route à tous!

Bonjour,

Il y a quelques semaines, j’ai quitté le terminal Trans-West avec un nouveau Volvo 2016 automatique. J’avais déjà roulé avec un Volvo automatique, je n’avais pas d’appréhension particulière. À mon avis, une boite de transmission manuelle est encombrante, on risque de s’accrocher dans le bâton et se désengager à un moment inopportun. Je trouve que la transmission automatique est plus sécuritaire.

Donc, mon coéquipier et moi sommes partis avec le Volvo en direction de Washington chargé au maximum. La tenue de route était bonne et la portée aussi, même dans les pentes et sous les grands vents. Nous avons ensuite chargé en Californie et nous sommes revenus par la 40. Du Nouveau-Mexique jusqu’a St-Louis dans le Missouri, nous avons traversé des conditions météorologiques épouvantables : pluie, glace, neige… Il y avait des accidents et plusieurs sorties de route.

Pour nous, tout s’est bien déroulé. Comme avec tout véhicule, il faut évidemment ajuster sa conduite aux conditions routières, c’est-à-dire ralentir et garder ses distances. Mais, nous n’avons pas eu peur avec le Volvo même s’il est automatique. Certains sont craintifs à l’idée que c’est le camion qui prend en charge les changements de vitesse et tout, mais il ne faut pas avoir peur, au contraire!

La technologie d’aujourd’hui est rendue là… La précision avec laquelle toutes les données sont calculées dépasse l’homme! Le camion a bien répondu et les manœuvres de freinage aussi. J’ai été enchanté, encore une fois, par mon expérience avec le nouveau Volvo et je souhaite à tous d’être réceptifs à cette nouvelle technologie et de vivre une belle expérience au volant de ce camion.

Marcel T. alias Le Bleuet du Lac

Photo : MJF Volvo 2016

Hommage aux femmes d’exception 2015

À l’attention des routières de la grande famille Trans-West :

Je profite de la journée internationale de la femme pour souligner la présence et la contribution des femmes dans le domaine du transport routier. À mes débuts dans l’industrie, il était rare de croiser des femmes au volant d’un camion. En 2015, vous occupez maintenant une place importante dans le camionnage et vous êtes les bienvenues, particulièrement dans une industrie en pénurie de main-d’œuvre.

Je considère qu’il est important de reconnaitre la route parcourue par les pionnières du transport, qui ont pris leur place à titre de routière professionnelle. Vous exercez aujourd’hui le métier avec autant d’ardeur, de passion et d’habiletés que les hommes, et témoignez d’un grand professionnalisme dans tous les aspects de votre travail. L’importance que vous accordez à la sécurité, votre délicatesse et votre souci du détail ne passent pas inaperçus. Votre contribution chez nous est grandement appréciée.

Merci de votre implication, et d’apporter vos couleurs à notre équipe. Vous contribuez à faire de Trans-West une entreprise exceptionnelle.

Réal Gagnon, président

Merci à tous d’avoir fait de l’événement Femmes d’exception 2015 un succès à renouveler!

« À l’occasion de la journée de la femme, nous avons organisé un événement pour reconnaître l’implication des femmes dans le milieu du transport et particulièrement la contribution des femmes à la réussite de Trans-West. Par cette activité, nous souhaitions également donner le goût à d’autres femmes de joindre notre équipe. Cette activité fut un succès, comme le témoignent les commentaires que nous avons reçus » explique Pascal, VP à la gestion des routiers.

À la table avec des femmes d'exception

En effet, c’est le dimanche 8 mars que s’est tenu chez Trans-West l’événement Femmes d’exception 2015, pour honorer les femmes en lien à l’industrie du camionnage. C’est plus de 40 personnes qui se sont réunies à notre terminal pour échanger sur une passion commune et leur fierté d’apporter leurs couleurs au transport. Un goûter a été servi, des prix de présence tirés. De nombreux témoignages ont été livrés par nos représentantes, ainsi qu’un mot de notre routier Julien à l’endroit de son épouse, qui l’appui dans la pratique de son métier. Tous ces beaux discours seront disponibles dans les prochains jours par capsules audio grâce à Francis, qui était présent avec Truck Stop Québec.

Marie-Josée à la radio de TSQ avec son conjoint Luc

« Quelques mots pour vous dire à quel point votre accueil chaleureux m’a profondément touchée, et m’a fait me rendre compte à quel point nous faisons partie intégrante d’une équipe absolument formidable. Encore une fois, un gros merci » nous écrit notre routière Claude, à partir du camion.

Pascal et Claude

Nous remercions les participantes et les accompagnateurs, qui ont fait de cet événement un succès à renouveler. Nous remercions également les organisateurs, ainsi que tous ceux qui ont apporté leur contribution à l’événement. Surtout, nous remercions nos routières, nos employées internes et les conjointes de nos routiers de faire de Trans-West l’entreprise exceptionnelle qu’elle est.

« Comme je l’ai mentionné devant tout le monde dimanche, j’ai le grand privilège d’avoir des femmes d’exception dans mon équipe. Chapeau mes dames! » s’exclame Pascal.

Michel fait visiter un nouveau camion à sa conjointe Chantal

Saviez-vous que Trans-West offre de la formation aux conjointes de ses routiers? Renseignez-vous maintenant! www.groupetranswest.com

Femmes d’exception 2015 : Conjointe de camionneur, un défi à temps plein!

Les routiers doivent quitter leur foyer pendant plusieurs jours durant l’année. Pendant qu’ils sont sur la route, ils laissent derrière eux des gens qu’ils aiment pour transporter des biens et de la nourriture qui seront consommés par des milliers de familles, tout comme la leur. C’est parfois avec le cœur gros qu’ils embarquent dans le camion et quittent le terminal.

Néanmoins, ces routiers accomplissent leur mission et gardent le sourire, ayant la chance de vivre leur passion en pratiquant un métier qu’ils aiment plus que tout. Cela ne pourrait être possible pour plusieurs d’eux sans l’appui et le soutien de leur conjointe, qui laissent partir leurs amoureux et prennent le foyer en charge lorsqu’ils sont sur la route.

Ces femmes courageuses sont d’une importance capitale dans le bonheur que vivent nos routiers dans le camion. Un routier a beaucoup de temps pour penser derrière le volant et l’appui de sa compagne lui permet de vivre la route dans l’amour et la plénitude. Bravo à vous, femmes d’exception! Merci de votre contribution à l’épanouissement de nos routiers et à faire de Trans-West l’entreprise exceptionnelle qu’elle est.

À cet effet, nous vous présenterons dans les prochains jours des témoignages écrits par nos routiers à l’attention de leur conjointe, tels que le texte suivant sous la plume de Julien.

Témoignage de reconnaissance dédié à Lorraine

20h, l’heure du départ approche, souper vite avalé, dernier câlin et je prends la direction du terminal. Je choisis la simplicité, je laisse ma femme seule à la maison avec notre bébé de 4 mois, oui la simplicité… Car je pense que ce qu’elle accomplit chaque jour, chaque nuit, semaine après semaine et tous les mois de l’année, est bien plus inconfortable et difficile que nos voyages en camion.

Les couples qui sont réunis tous les jours après le travail ne comprendront peut-être jamais ça, nos conjointes qui restent seules à la maison pendant que nous voyageons, accomplissent des prouesses afin que notre foyer tourne correctement en notre absence. Elles rencontrent une multitude de problèmes qu’elles doivent souvent résoudre seules, avec peut-être quelques fois pour seul appui notre voix au téléphone…

Le moindre souci, la moindre interrogation peut vite se transformer en défi! Mais elles y arrivent la plupart du temps et continuent toujours et encore à tout faire pour que nous retrouvions un foyer chaleureux et accueillant à notre retour, et ce, malgré le sentiment de manque dû à notre absence…

Lorraine Rien que pour ça je suis reconnaissant à mon épouse qui est juste merveilleuse, elle fait tout pour notre fils, mais également pour moi afin que je ne manque de rien sur la route, elle fait en sorte que je puisse me reposer à mon retour, elle fait en sorte que mes plats de la semaine soit prêts (plats qui au passage sont toujours délicieux) et tant d’autres petites choses qui au final représentent une montagne de tâches…

Plus généralement, tous les mots du monde ne suffiront jamais pour décrire et honorer ce que les mères, les épouses et toutes les femmes du monde arrivent à offrir à ceux qu’elles aiment…

Donc merci à vous toutes, et à ma femme Lorraine.

Julien

Vous voulez aussi témoigner votre reconnaissance à votre femme d’exception? Écrivez-nous à : sjacob@groupetranswest.com

Journée internationale de la femme : Honneur aux routières professionnelles!

20150305_181930_resizedNous soulignons la présence et la contribution des femmes qui exercent avec passion leur métier dans le domaine du transport routier…

Il y a plusieurs décennies, il était plutôt rare de voir une femme derrière le volant d’un camion. Aujourd’hui en 2015, les routières occupent une place importante dans le camionnage et elles y sont les bienvenues, particulièrement dans une industrie en pénurie de main-d’oeuvre.

En 2014, selon la Société de l’Assurance automobile du Québec, le pourcentage des femmes détenant un permis de conduire de classe 1 s’élevait à 3%. En Amérique du Nord, selon les différents organismes du camionnage, le taux de camionneuses à l’emploi se situe autour de 6%.

Nous sommes très fiers en tant que transporteur de détenir l’un des plus hauts taux d’embauche des femmes en Amérique du Nord. Chez Trans-West, les femmes occupent plus de 25% de nos postes de conduite de poids lourds! C’est près de 90 routières qui s’épanouissent sur la route et qui vivent leur passion avec un grand professionnalisme, au même titre que les hommes.

Nous associons une partie de notre succès auprès des femmes au type de transport que nous exerçons, soit principalement de la Californie et de l’Ouest Canadien en équipe. Nous misons beaucoup sur l’embauche des couples routiers, où les femmes peuvent se joindre à leur conjoint pour vivre la route à deux. Par contre, il ne faut plus se surprendre de voir des hommes suivre une formation pour rejoindre leur dame!

Afin d’encourager la venue des femmes dans le métier, nous offrons un programme de formation gratuit aux conjointes de nos routiers qui souhaitent rejoindre leur partenaire dans le camion. Nous avons également des routières accompagnatrices pour partager le camion avec les femmes dans leurs premiers voyages de formation. Nous nous assurons de manière constante du bien-être et de la bonne intégration des femmes au sein de notre grande famille.

PART_1425596869592À l’occasion de la journée internationale de la femme, qui s’est tenu le 8 mars, nous faisons appel à toutes les femmes qui s’intéressent aux métiers non traditionnels… C’est en poursuivant vos efforts et en réalisant vos rêves que vous nous aidez à créer une place d’honneur aux femmes d’exception que vous êtes. Merci à toutes nos routières pour leur bon travail, ainsi qu’aux femmes de nos routiers pour leur appui.

Pour en savoir davantage sur notre programme de formation aux conjointes de nos routiers, n’hésitez pas à communiquer avec nous! Visitez notre site Web au http://www.groupetranswest.com.

Abonnez-vous à notre infolettre!

Période de dégel 2015

Nous aimerions vous rappeler que la période de dégel débutera lundi le 23 mars pour la zone 1 et sera en vigueur jusqu’au 22 mai.

En raison des écarts de température, de l’humidité et de l’accumulation d’eau sur les chaussées, des études menées au ministère des Transports démontrent qu’au printemps, les réactions de la chaussée sous une charge sont de 50% à 70% supérieures à celles enregistrées l’été. Un même essieu causera entre 5 et 8 fois plus de dommages qu’en temps normal.

Pendant cette période à risque pour l’état des routes, les opérations de contrôle seront plus importantes et plus nombreuses. Tout véhicule lourd pris en flagrant délit de surcharge sera déchargé de son excédent avant de reprendre la route si le routier n’arrive pas à mieux répartir la charge sur les essieux.

Pour voir les différentes zones et les limites de charge autorisées pendant la période de dégel, rendez-vous sur le site du Ministère des Transports du Québec en cliquant ICI.

Soyez vigilant, bonne route!