Tornade

À la suite des tempêtes qui ont dévasté certaines régions des États-Unis, quelques routiers nous ont demandé que faire en cas de tornade. Puisque la clé pour diminuer tous risques de blessures ou de dommages réside dans la préparation et la compréhension, nous avons dressé une liste de précautions selon l’information contenue sur des sites de météo.

Les tornades sont des colonnes rotatives de vents violents pouvant atteindre plus de 450 km/h, qui frappent généralement entre les mois d’avril et septembre, particulièrement l’après-midi et en début de soirée. Elles se déplacent parfois à plus de 70 km/h et leur trajectoire est imprévisible. C’est pourquoi il est important de ne pas tenter de les fuir.

Les signes précurseurs d’une tornade sont :

  • un orage violent accompagné d’éclairs et de coups de tonnerre fréquents
  • un ciel très sombre avec, quelquefois, des nuages verdâtres ou jaunâtres
  • un grondement ou un sifflement qui peut ressembler au son d’un train
  • un nuage en forme d’entonnoir à la base d’un nuage orageux, souvent derrière un rideau de pluies torrentielles ou de grêlons.

Si vous apprenez qu’un avertissement de tornade a été émis, stationnez-vous dans un endroit sécuritaire et trouvez refuge dans un bâtiment ayant une structure solide. Abritez-vous dans une pièce intérieure ou dans un couloir, idéalement au sous-sol ou au rez-de-chaussée. N’utilisez pas les ascenseurs. Éloignez-vous des fenêtres, des portes, des murs extérieurs et de tout objet lourd susceptible de s’envoler.

Si vous voyez ou entendez la tornade mais que vous ne pouvez pas rejoindre un endroit sûr à temps, ne restez pas dans le camion et ne vous cachez pas en dessous. L’endroit le moins sécuritaire en cas de tornade est dans un véhicule motorisé, incluant les semi-remorques qui peuvent facilement être soulevés par la force des vents.

Sortez du véhicule et réfugiez-vous dans une dépression, comme un fossé. Étendez-vous face contre terre et protégez votre tête à l’aide de vos bras. Soyez à l’affût des inondations causées par les averses et soyez prêt à vous déplacer. Évitez les endroits où il y a beaucoup d’arbres. Dans toutes les situations, restez le plus près du sol possible.

Le Canada est le deuxième pays où survient le plus grand nombre de tornades après les États-Unis. « Tornado Alley », regroupant notamment le Nebraska, le Kansas, l’Oklahoma, et le Texas, est particulièrement exposé à la formation des tornades parce que l’air chaud et humide du Golfe du Mexique, près du sol, y rencontre l’air frais et sec en altitude venant des montagnes Rocheuses et du Canada.

Notons que 95% des tornades aux États-Unis sont d’intensité inférieure à F3 et 77% sont considérés de faibles intensités. Seulement 0,1% de toutes les tornades atteignent le statut destructeur de F5.

Références principales : National Climatic Data Center à http://www.ncdc.noaa.gov, Centers for Disease Control and Prevention à http://www.bt.cdc.gov et Environnement Canada à http://www.weatheroffice.gc.ca

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s