RCS à l’urée

Technologie "à l’urée"

Il y a quelques jours, une question a été posée quant à la consommation du DEF, qui allait comme suit : « Sur quoi peut-on se baser pour quantifier le DEF nécessaire par rapport à sa consommation? Y a-t-il moyen de savoir, un peu comme le MPG? »

La question a été dirigée vers Pierre, qui a pris soin de formuler une réponse.

« Voici quelques informations concernant le DEF (Diesel exhaust fluid).

De façon générale, le DEF est injecté dans le système d’échappement à raison d’une quantité approximative de 3% du diésel consommé.

Donc, pour 800 gallons US de diésel, environ 24 gallons US d’Urée seront utilisés. Cette technologie est relativement nouvelle et ce que nous observons est que la consommation d’Urée varie d’un véhicule à l’autre. Par contre, la règle du 3% est assez fiable.

Tous nos camions ont la même capacité en Urée, soit 18,5 gallons US. Un voyage en Californie (aller-retour) est d’environ 6 000 miles. La moyenne de consommation actuelle est de 8 mpg/us, donc 750 gallons de diésel. En appliquant la règle du 3%, la consommation d’Urée sera donc de 22,5 gallons US. »

Les normes antipollution de l’agence de protection de l’environnement des États-Unis consistent à transformer les émissions polluantes d’oxydes d’azote en azote inoffensif et en vapeur d’eau par l’injection de fluide d’échappement diesel à base d’urée dans le catalyseur.

L’urée est un corps composé d’azote qui se transforme en ammoniac au contact de la chaleur. Cet ammoniac circule dans le catalyseur avec les gaz d’échappement et provoque la réaction qui donne lieu à la réduction des émissions polluantes.

Lorsque vous avez un véhicule à l’Urée, il est important de faire le plein du réservoir d’Urée avant chaque départ ainsi qu’avant d’entrer en Californie. Et, s.v.p. essuyez le bec verseur lors du ravitaillement afin de s’assurer qu’aucun contaminant ne tombe dans le réservoir.

 

De nos jours, les produits à base d’urée répondent à une vaste gamme d’usages industriels. Elle est même utilisée comme fertilisant agricole!

Si vous désirez plus d’informations, n’hésitez pas à visiter les sites suivants. Nos mécaniciens vous invitent également à leur poser vos questions.

Sources : www.fleetguard.com etwww.cumminsengines.com

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s