Bris mécanique

Malheureusement, certains imprévus surviennent sur la route qu’on y soit préparé ou non. Parfois mal positionné, on se glisse hors du camion et l’on prend quelques minutes pour étudier la situation. Mais d’abord, assurez-vous de stationner le camion à l’endroit le plus sécuritaire possible ! Voici un petit rappel quant aux étapes à suivre lorsque votre véhicule fait défaut.

- Stationnez le camion sur le côté de la route, de préférence, loin d’une courbe ou d’obstacles qui rendent le véhicule difficile à voir de loin.

- Si l’espace le permet, positionner le tracteur en angle avec la remorque de façon à ce que la remorque puisse vous protéger lorsque vous devez monter et descendre du camion.

- Utilisez les clignotants d’urgence aussitôt que le véhicule ralentit et en tout temps sur le côté de la route.

Assurez-vous aussi d’avoir vos trois triangles réfléchissants à bord de votre véhicule ! Utilisez-les comme suit :

- Sur l’autoroute : le premier à 3 mètres derrière le véhicule, le second à 30 mètres et le troisième à 60 mètres.

- Sur une route secondaire : le premier à 3 mètres derrière le véhicule, le second à 30 mètres et le troisième à 30 mètres à l’avant du véhicule. Notez que le triangle positionné à l’avant peut être placé jusqu’à 150 mètres selon les conditions de la route (pente ou courbe). Le but est d’être visible par les autres usagers de la route le plus tôt possible !

En référence, la longueur de l’équipement est d’environ 22 mètres. Et comme au golf, un grand pas équivaut environ à 1 mètre. Il est préférable que vous restiez toujours à l’intérieur du véhicule et si vous devez en sortir, assurez-vous de porter une veste réfléchissante ou des vêtements de couleurs voyantes.

J’ai aussi demandé à quelques camionneurs quels sont les outils indispensables pour être en mesure de se dépanner dans les différentes situations qu’impliquent les bris mécaniques. J’ai obtenu des réponses colorées ! Carte Tim, chargeur cellulaire… vous pourriez même voir notre répartiteur Sylvain sortir d’un coffre !

- « Mettez un récepteur XM dans vos outils torrieux ! » s’exclame Benoit Therrien de Truck Stop Québec.

Les réponses sérieuses les plus populaires données par nos chauffeurs ressemblent majoritairement à celles de Fred, notre contremaitre du garage, qui n’a pas hésité à participer.

- « J’apporterais un tournevis universel, vice-grip, tie-wraps, une paire de cutter… Un wescott aussi, il est ajustable et ça évite d’acheter tout un ensemble de clefs à 120$. »

Il ne faut surtout pas oublier d’anticiper et faire preuve de prévoyance.

- « La vérification avant départ demeure le meilleur outil », souligne Pierre Savard de notre équipe à la formation.

Il est tout aussi important de faire l’inspection du camion lors de votre retour. Partir avec un équipement en bon état est le résultat d’un travail d’équipe à tous les niveaux. N’hésitez surtout pas à écrire tous les symptômes que présente l’équipement, même si vous n’êtes pas certain que l’information soit pertinente. Nous sommes conscients que vous n’êtes pas mécanicien, et nous sommes désireux de diminuer tous bris mécaniques. Mieux vaut prévenir que guérir !

Pour garantir la réception de vos messages et/ou s’assurer qu’ils sont transmis à nos mécaniciens, il est important de toujours utiliser les macros d’entretien qui s’adressent directement au garage. Si vous avez de la difficulté au niveau de votre vérification avant départ, n’hésitez pas à en parler avec notre équipe à la formation.

Bonne inspection et bonne route !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s