Hameçonnage

Le « hameçonnage » et le « hameçonnage vocal » sont des pratiques qui consistent à envoyer des courriels frauduleux ressemblant à un message électronique provenant d’une institution financière, d’un détaillant ou d’un organisme gouvernemental légitime, d’un fournisseur de services de paiements en ligne, par exemple PayPal ou eBay, mais ce sont des faux.

On fait croire au consommateur qu’un problème a été relevé dans son compte, et on lui fournit un lien menant à un faux site Web ou on lui demande de composer le numéro de téléphone d’un faux « service à la clientèle ».

D’autres fraudeurs téléphonent directement au consommateur ou lui laissent un message enregistré lui disant que son compte est à risque et lui suggérant d’appeler « immédiatement » le service à la clientèle. Certains tentent même de gagner la confiance du consommateur en lui disant qu’ils veulent « vérifier » ses renseignements personnels, par exemple son nom complet, son adresse ou son numéro de carte de crédit, renseignements qu’ils répètent ensuite au consommateur.

Ces stratagèmes ont pour but de susciter une réaction « impulsive » chez le consommateur en lui faisant peur et en exigeant une réponse immédiate. Ils tentent de retirer le maximum d’informations au consommateur pour prélever de l’argent dans ses comptes et lui voler son identité.

Ce qu’il faut faire si vous recevez un de ces messages :

• Ne répondez PAS à un courriel, un message vocal ou un appel téléphonique qui vous demande de divulguer des renseignements personnels tels que votre mot de passe électronique, votre numéro de carte de débit ou de crédit, ou votre numéro d’identification personnel (NIP).

• N’utilisez PAS le numéro de téléphone fourni dans le courriel ou le message téléphonique sans en avoir vérifié la validité. À cette fin, communiquez avec l’organisation en prenant soin d’utiliser un numéro de téléphone que vous avez trouvé vous-même. Si le courriel ou le message téléphonique semble avoir été envoyé par votre institution financière, communiquez avec celle-ci à l’aide du numéro qui figure à l’endos de votre carte de débit ou de crédit, ou sur votre relevé mensuel.

• Il est possible que votre institution financière vous téléphone ou vous laisse un message vocal si elle soupçonne que des opérations frauduleuses ont été effectuées à l’aide de votre carte de débit ou de crédit, ou dans votre compte. Le représentant d’une institution financière légitime peut vous poser certaines questions pour s’assurer qu’il parle bien à un client. Cependant, il ne vous demandera JAMAIS de donner votre NIP ou votre mot de passe au téléphone.

• Lorsqu’il est question de vos renseignements personnels et financiers, soyez toujours prudent quant à l’information que vous donnez et méfiez-vous des personnes à qui vous parlez.

• Vous pouvez signaler des incidents suspects dans le site Web de l’organisation Signalement en direct avec des délits économiques (SEDDE), à l’adresse suivante : http://www.sedde.ca.

• Vous pouvez également signaler de tels incidents à l’organisme PhoneBusters en vous rendant sur son site Web à : http://www.phonebusters.com ou en composant le numéro sans frais : 1-888-495-8501. PhoneBusters est un centre national de lutte contre la fraude administré conjointement par la Police de l’Ontario et la Gendarmerie royale du Canada.

Pour plus de renseignements ou pour lire l’article complet, rendez-vous sur http://www.fcac-acfc.gc.ca.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s