Une couverture nécessaire

Imaginez que vous soyez à l’autre bout du continent, et que vous éprouviez un malaise physique. La première chose qui vous vient à l’esprit est de trouver cause à vos douleurs. La deuxième ? Les assurances.

Notre routière Lucie a vécu la situation il y a quelques mois alors qu’elle roulait dans l’état de Washington. Après avoir réveillé son partenaire Simon pour un malaise physique, ils téléphonent les services d’urgence. En moins de 10 minutes, les pompiers sont sur place, suivis des ambulanciers.

Ne sachant la cause du malaise, Lucie est transportée à l’hôpital où elle doit présenter sa carte d’assurance. À partir du moment où les numéros sont autorisés, c’est l’administration de l’hôpital qui prend en charge le dossier. Ils font passer tous les examens nécessaires, et même préventifs, à Lucie.

– « Ils n’ont pris aucun risque » confie Simon. « Nous avions tous les résultats dès le lendemain matin. »

L’efficacité du personnel hospitalier et de l’assureur les met rapidement en confiance. La personne qui s’occupe du dossier au Québec est soucieuse et s’assure toujours que tout soit en ordre.

– « Naturellement, il faut répéter l’histoire à chaque personne quand on téléphone au bureau des assurances » explique Simon.

– « En insistant pour parler à la même responsable, tout finit par se régler. Le service est fiable » ajoute Lucie. « On se souvient même du nom de la dame qui nous a servi ! »

À l’hôpital, Lucie est transférée dans une chambre privée pour que Simon reste à ses côtés et soit confortable. Ils sont ensuite hébergés dans un hôtel voisin jusqu’au jour de leur vol, frais de transport et de restaurations couverts. Les assureurs leur offrent également un service d’accompagnement et de fauteuil roulant à bord de l’avion, en première classe. Tout est en place pour alléger un retour difficile.

– « Des billets d’avion vers Québec avaient été prévus pour notre retour » raconte Lucie. « Mais, nos bagages étaient entreposés à Montréal ! Ils ont changé nos billets d’avion sans problèmes. »

– « De plus, dans la précipitation, nous avions rangé nos passeports dans des bacs en plastic qu’une autre équipe était venue chercher pour ramener à Montréal » dit Simon. « Nous avons contacté Guy pour lui faire part du problème. Il a été d’un très grand soutien ! Il s’est occupé de nos passeports et le lendemain matin, ils sont arrivés à nous par Express Post ! »

Au retour, Lucie et Simon ont dû s’occuper de transmettre toutes les factures. C’est relativement la seule chose dont ils ont dû s’occuper et tout s’est bien passé.

– « Pascale a été très dévouée en ce qui concerne les démarches pour ma réinsertion au travail » explique Lucie. « C’était la première fois que j’étais malade. Quand on paye pour des assurances, on ne s’imagine pas nécessairement qu’on aura à les utiliser, mais ça peut arriver à n’importe qui. »

– « C’est une couverture nécessaire » conclut notre équipe Lucie et Simon. « Et, le service était tout simplement impeccable. Merci à Claude, Mario et Guy de leur disponibilité et leur soutien. Merci à P-A qui s’est chargé de ranger nos effets personnels avec grand soin. Mille mercis à tous ! »

Pour en savoir plus au sujet des assurances, contactez Pascale. Nous remercions Lucie et Simon d’avoir partagé avec nous leur expérience.

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s