Changer de rapport de vitesse sur un chemin de fer

Des routiers se questionnaient à savoir la raison pour laquelle, au CFTR, il n’est pas recommandé de changer de rapport de vitesse sur un chemin de fer. L’une des hypothèses mentionnées était la probabilité de manquer son changement de vitesse sur la voie ferrée à l’approche d’un train. Calgary, par exemple, possède un important réseau de transport en commun sur rail. Beaucoup d’intersections exigent la traverse de ses voies à la suite d’une lumière de circulation ou d’un stop.

Effectivement, le risque de rater un rapport et de s’arrêter sur la voie ferrée est une chose, mais le risque est surtout mécanique. Les instructeurs recommandent d’éviter les changements de vitesse sur les chemins de fer depuis l’obligation de s’arrêter au passage à niveau lorsque le véhicule est placardé en transport de matières dangereuses. Plusieurs passages sont mal en point ou très raboteux, ce qui peut avoir pour effet de stresser l’arbre principal de la transmission ainsi que l’embrayage lors d’un changement de rapport, et provoquer un bris mécanique.

– « Lorsque tu conduis une citerne, par exemple, tu ne veux pas rester sans bouger sur une voie ferrée à attendre l’unité mobile, c’est un peu stressant… » explique Pierre.

Le meilleur conseil quant à la traverse d’un chemin de fer est de s’arrêter quelques mètres avant la ligne d’arrêt d’un passage à niveau afin de pouvoir passer 3 ou 4 vitesses rapidement, et traverser la voie sans changer de rapport et en toute sécurité.

Merci à Pierre pour sa participation.

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s