INFO-SÉCURITÉ :

Retour sur un accident évitable – février 2017

C’est dans le but unique de prévenir et sensibiliser les routiers que nous partageons avec vous le témoignage de François, qui se considère chanceux d’être parmi nous aujourd’hui à la suite d’un accident. Nous espérons que ses mots feront leur chemin et vous rappellerons l’importance d’adapter votre conduite à la météo, en tout temps. Merci François pour ton désir à communiquer ton expérience à tes confrères et consoeurs de travail.

François est un routier chez Trans-West qui a plus de 18 ans d’expérience dans le transport, une expérience solide et variée qui fait de lui un chauffeur talentueux. Mais, le talent ne met personne à l’abri. Voici son histoire :

J’étais au volant du camion et la météo n’était pas très clémente cette journée-là, en Oregon. L’Interstate 84 a même été fermée derrière nous, un peu plus tard. Il y avait beaucoup de pluie, les températures étaient près du point de congélation, et dans certaines régions, les averses se transformaient en neige et en pluie verglaçante. Mais, quand ça fait longtemps qu’on fait ce job, on est habitué de rouler sans arrêter et d’être toujours en service, même si la chaussée est glissante! On a l’habitude! Alors, malgré la météo, j’ai continué à rouler… Maintenant, je sais qu’il y a quelque chose de plus important que rouler, ma vie, nos vies, la sécurité.

J’étais dans une bretelle d’autoroute et j’avais deux courbes à emprunter. J’ai pris la première courbe avec vigilance, le camion semblait avoir une bonne traction et tout s’est bien passé. J’ai amorcé la deuxième courbe quand je me suis aperçu qu’il y avait trois camions arrêtés dans la voie de gauche. J’avais peu de temps pour essayer de comprendre pourquoi ils étaient là, mais j’ai vu qu’il y avait de la place pour passer à droite. J’ai poursuivi ma route.

Environ à 100 pieds des camions, j’ai été pris de stupeur. Le camion s’est mis à glisser face à l’inclinaison de la courbe, qu’on ne peut pas forcément voir lorsqu’on est à l’intérieur du camion! L’équipement s’est mis à descendre. Je ne voulais pas toucher aux freins, j’avais peur de faire une mise en portefeuille! Finalement, le camion s’est embouti. Heureusement, il n’y a pas eu de blessés, mis à part une douleur mineure à la jambe.

HERMISTON OR

Ce que je retiens de cette expérience éprouvante, c’est que même avec une solide expérience, il y a des situations qui peuvent être hors de notre contrôle. On ne peut jamais être assuré de l’état de la chaussée, évaluer l’inclinaison des courbes, et même quand il n’y a pas beaucoup de trafic, on ne sait pas ce que nous réservera le prochain tournant.

De plus, tous les états n’ont pas la même mentalité d’entretien des routes! Nous sommes habitués au Québec que les routes soient entretenues, ce qui n’est pas le cas partout et c’est tellement important d’y penser! Aussi, j’ai évité d’utiliser les freins pour ne pas faire une mise en portefeuille, mais j’ai compris en parlant avec le garage que la technologie sur nos camions était beaucoup plus efficace qu’elle ne l’était dans le passé… Nous avons des équipements à la fine pointe! Les capteurs ont la capacité de calculer la réaction de chacune des roues pour appliquer la pression nécessaire sur chaque frein pour éviter les mises en portefeuille ou les renversements. J’aurais donc pu appliquer les freins, bien qu’à mon avis, ce n’aurait pas été suffisant pour ne pas avoir cet accident.

La véritable leçon à retenir, et la raison pour laquelle je veux partager mon histoire avec mes confrères aujourd’hui, c’est de respecter ses limites, mais aussi d’être vigilant même quand on se sent en confiance. Il ne faut jamais être trop sûre de nous! Les camions que nous conduisons peuvent tuer des gens. Rien n’a plus de valeur que la vie des gens. Alors, apprenons à prendre le temps et à nous arrêter quand les risques deviennent trop importants. Ce n’est pas une course.

Merci François d’avoir le courage de parler et partager ton expérience avec nous! En souhaitant qu’elle rappelle à tous l’importance d’être vigilant, en tout temps. La sécurité chez Trans-West, c’est l’affaire de tous! Bon rétablissement!

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s